Belles Fleurs de France 2

Campanula cochleariifolia Lam. 

= C. pusilla Hanke

= C. gracilis Jord.

Campanule à feuilles de Cranson

 

 

Rochers

Gèdre (Hautes Pyrénées)

13 Juillet 2003

 

 photo 2 

 

 

Plante herbacée vivace, hermaphrodite, glabre ou pubescente, gazonnante (5-20 cm).

Souche stolonifère.

Tiges simples, grêles, couchées à la base puis redressées, plus ou moins hérissées de soies rudes dans la partie inférieure.

Feuilles inférieures persistantes, longuement pétiolées, à limbe largement ovale à orbiculaire et fortement denté en scie ; feuilles caulinaires à limbe lancéolé et denté, devenant progressivement linéaire vers le haut.

Inflorescence : cyme unipare hélicoïde généralement unilatérale, comprenant 1 à 6 fleurs longues de 12 à 20 mm, inclinées ; boutons penchés et pédoncules recourbés avant la floraison ; calice glabre, à 5 lobes linéaires atteignant environ le quart de la corolle ; corolle bleu clair ou bleu-violet, campanulée, à 5 lobes dressés.

Fruit : capsule penchée.

 

Pollinisation : entomogame.

Dissémination : barochore.

 

Rochers, éboulis, bords des torrents, pelouses ; préférence calcaire.

Juin-Août

500-3 000 m

Vosges, Jura, Alpes, Pyrénées. – Orophyte méridional.

 

 

Accueil    Angiospermes  Eudicotylédones astéridées  Campanulaceae 

 

  Noms scientifiques     Noms en français 

 

"Lexique"