Belles Fleurs de France 2

  Accueil    Angiospermes  Eudicotylédones astéridées

Lamiaceae

 

Position de la famille dans les systèmes de classifications évolutives
  Engler Cronquist Thorne Dahlgren Takhtajan APG II
Super-classe ?           Tricolpées (Eudicots)
Classe Dicotyledonae Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Tricolpées évoluées
Sous-classe Sympetalae Asteridae Magnoliidae Magnoliidae Lamiidae  Asteridae
Super-ordre     Gentiananae Lamianae Lamianae  Euastéridées I
Ordre Tubiflorae Lamiales Scrophulariales Lamiales Lamiales Lamiales
Sous-ordre Verbenineae          
Famille Labiateae Lamiaceae Lamiaceae Lamiaceae Lamiaceae Lamiaceae
Sous-famille            

 

Ajuga chamaepitys Schreb.

Calamintha grandiflora (L.) Moench

Calamintha menthifolia Host

Clinopodium vulgare L. ssp. vulgare

Galeopsis angustifolia Ehrh.

Galeopsis ladanum L. ssp. ladanum

Galeopsis segetum Neck.

Lycopus europaeus L.

Melissa officinalis L. ssp. officinalis

Mentha aquatica L. ssp. aquatica

 Mentha arvensis L.

Mentha longifolia (L.) Huds. ssp. longifolia

Origanum vulgare L.

Prunella laciniata (L.) L.

Prunella vulgaris L. ssp. vulgaris

Salvia verbenaca L.

Scutellaria galericulata L.

Stachys annua (L.) L. ssp. annua

Stachys sylvatica L.

Teucrium chamaedrys L.

Teucrium fruticans L. ssp. fruticans

Teucrium scorodonia L. ssp. scorodonia

 

Étymologie du nom des genres

 

Environ 200 genres et 3 000 espèces.

Répartition : cosmopolite.

 

  • Plantes herbacées annuelles ou vivaces, ou arbustes, plus rarement arbres ou lianes.

  • Feuilles généralement opposées-décussées, pétiolées ou sessiles, sans stipules, simples ou composées.

  • Inflorescences en cymes axillaires, ou en épi, en panicules, ou fleurs solitaires.

  • Fleurs zygomorphes, hermaphrodites ou unisexuées, tétracycliques, 5-mères. Calice gamosépale, persistant, souvent bilabié. Corolle gamopétale, tubuleuse, toujours plus ou moins bilabiée. Androcée constitué habituellement de 4 étamines ou de 2 étamines et 2 staminodes, ou seulement 2 étamines, la 5ème presque toujours complètement avortée ; anthères libres ou parfois soudées par 2, introrses, dorsifixes, à déhiscence longitudinale. Gynécée formé de 2 carpelles soudés, chacun d'entre eux étant subdivisé en 2 loges par l'apparition d'une fausse cloison ; ovaire supère ; 1-2 ovules anatropes (très rarement semi-anatropes ou campylotropes) par loge, en placentation basale ; 1 style gynobasique bifide, exceptionnellement subterminal.

  • Fruit : généralement tétrakène (4 akènes ou nucules ou  méricarpes) dans le calice accrescent. Graines peu ou pas albuminées ; embryon droit.

"Lexique"