Belles Fleurs de France 2

  Accueil    Angiospermes  Monocots. sup. liliidées 

Orchidaceae

 

Position de la famille dans les systèmes de classifications évolutives
  Engler Cronquist Thorne Dahlgren Takhtajan APG II
Super-classe ?           Monocolpées (Monocots)
Classe Monocotyledonae Liliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Liliopsida Liliopsida
Sous-classe   Liliidae Liliidae Liliidae Liliidae  
Super-ordre     Lilianae Lilianae Lilianae  
Ordre Microspermae Orchidales Orchidales Orchidales Orchidales Asparagales
Sous-ordre            
Famille Orchidaceae Orchidaceae Orchidaceae Orchidaceae Orchidaceae Orchidaceae
Sous-famille            

 

Anacamptis coriophora (L.) Bateman, Prdigeon & Chase ssp. coriophora

Anacamptis coriophora (L.) Bateman, Prdigeon & Chase ssp. fragrans (Pollini) Bateman, Pridgeon & Chase

Anacamptis laxiflora (Lam.) Bateman, Pridgeon & Chase ssp. laxiflora

Anacamptis morio (L.) Bateman, Pridgeon & Chase

Anacamptis pyramidalis (L.) Rich. ssp. pyramidalis

Corallorhiza trifida Châtel

Dactylorhiza alpestris (Pugsley) Aver.

Dactylorhiza fuchsii (Druce) Soó ssp. fuchsii

Goodyera repens (L.) R. Br.

Gymnadenia austriaca  (Teppner & E. Klein) P. Delforge

Gymnadenia conopsea (L.) R. Br. ssp. conopsea

Gymnadenia corneliana  (Beauverd) Teppner & E. Klein

Herminium monorchis (L.) R. Br.

Neotinea ustulata (L.) Bateman, Pridgeon & Chase

Ophrys apifera Huds.

Ophrys fuciflora (F.W. Schmidt) Moench

Orchis anthropophora (L.) All.

Pseudorchis albida (L.) Á. Löve & D. Löve

 

Étymologie du nom des genres

 

Environ 750 genres et 18 000 espèces

Répartition : cosmopolite

 

  • Plantes herbacées (en Europe) ou plus ou moins lignifiées et formant des lianes (espèces tropicales).

  • Appareil radiculaire formé de racines adventives ou tuberculeuses.

  • Tiges simples.

  • Feuilles simples et engainantes, généralement distiques, rarement non chlorophyllienne et réduites à des écailles.

  • Inflorescences en épis ou en grappes, généralement simples et plus ou moins lâches ou denses.

  • Fleurs zygomorphes, hermaphrodites,  3-mères, situées à l'aisselle d'une bractée plus ou moins colorée et  présentant souvent une torsion de 180°, rarement 360° (résupination). Périanthe coloré formé de 2 verticilles de 3 pièces :

    • 3 tépales pétaloïdes rapprochés ou étalés ;

    • 2 tépales supérieurs rapprochés ou étalés et 1 tépale inférieur ou labelle, prolongé ou non en arrière par un éperon.

    Androcée et gynécée associés pour former un gynostème en colonne plus ou moins allongé et comprenant :

    • 1 ou 2 étamines à 2 loges fertiles contenant chacune 1 pollinie portée souvent par un caudicule ayant à la base une glande visqueuse, le rétinacle, lui-même logé dans le bursicule ;

    • des stigmates fertiles, 1 stigmate stérile (rostellum) ;

    • 2 étamines latérales stériles : les staminodes.

    Gynécée formé de 6 carpelles soudés (3 stériles et 3 fertiles) ; ovaire infère uniloculaire contenant n ovules en placentation pariétale. Parfois 3 loges et placentation axile.

  • Fruit :  capsule uniloculaire à 3 ou 6 valves. Graines très légères exalbuminées.

"Lexique"