Belles Fleurs de France 2

  Accueil    Angiospermes  Eudicotylédones rosidées

Rosaceae

 

Position de la famille dans les systèmes de classifications évolutives
  Engler Cronquist Thorne Dahlgren Takhtajan APG II
Super-classe ?           Tricolpées (Eudicots)
Classe Dicotyledonae Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Magnoliopsida Tricolpées évoluées
Sous-classe Archichlamydeae Rosidae Magnoliidae Magnoliidae Rosidae  Rosidae
Super-ordre     Rosanae Rosanae Rosanae  Eurosidées I
Ordre Rosales Rosales Rosales Rosales Rosales Rosales
Sous-ordre Rosineae          
Famille Rosaceae Rosaceae Rosaceae Rosaceae Rosaceae Rosaceae
Sous-famille            

 

Amelanchier ovalis Medik. ssp. ovalis

Aphanes arvensis L.

Chaenomeles japonica L.

Cotoneaster integerrimus Medik.

Crataegus monogyna Jacq.

Fragaria vesca L.

Geum urbanum L.

Prunus avium (L.) L.

Prunus spinosa L.

Rosa micrantha Borrer ex Sm. 

Rosa pimpinellifolia L. ssp. pimpinellifolia

Rosa sempervirens L.

Rosa tomentosa Sm.

Rubus caesius L.

Sanguisorba minor Scop. ssp. minor var. minor

 

Étymologie du nom des genres

 

122 genres et 3 370 espèces

Répartition : cosmopolite.

 

  • Plantes herbacées généralement vivaces, arbres ou arbustes.

  • Feuilles habituellement alternes, stipulées (rarement non stipulées), simples ou composées.

  • Inflorescences très diverses : cymes, racèmes, panicules, ombelles, corymbe, ou fleurs solitaires.

  • Fleurs généralement actinomorphes, rarement zygomorphes, hermaphrodites (rarement unisexuées-dioïques), le plus souvent 5-mères (parfois 3-4-polymères). Calicule souvent présent. Calice composé de (3-)5(-10) sépales généralement verts, persistants, libres ou plus ou moins soudés. Corolle parfois absente, ou formée de (3-)5(-10) pétales libres et souvent à onglet. Androcée constitué de n étamines habituellement 2-4 fois plus nombreuses que les sépales, ou en nombre indéfini par verticilles de 5 et alterni-ou épipétales, ou, en l'absence de corolle, épi- ou alternisépales ; anthères généralement introrses, dorsifixes, à déhiscence longitudinale (rarement poricide). Gynécée disposé sur un réceptacle convexe (thalamus) quand la fleur est hypogyne ou sur un réceptacle concave (hypanthium) quand la fleur est périgyne ou épigyne ; carpelles aussi nombreux que les sépales ou 2-3 fois plus nombreux ou en nombre indéterminé, rarement 1-4 libres ou soudés avec le réceptacle ; ovaire supère, semi-infère ou infère ; 1-2 ovules le plus souvent anatropes dans chaque loge, en placentation axile ou marginale ; styles libres.

  • Fruit : akène, follicule, capsule, drupe, baie. Graines exalbuminées ; embryon droit.

"Lexique"